Outils SEO Gratuits

Gratuit Services Trucs et Astuces

Il existe aujourd’hui une foule d’outils SEO et de logiciels qui peuvent vous aider à réaliser un audit de votre site, à rechercher des mots-clés ou des idées de contenu, à identifier les erreurs majeures que vous commettez peut-être en matière de référencement…

Si votre site a une portée professionnelle mais que vous n’avez pas les moyens de faire appel à un spécialiste du référencement pour vous accompagner, vous avez peut-être envie de trouver des outils SEO gratuits pour optimiser et suivre votre référencement naturel de manière autonome.

1 : Google Analytics
On va commencer par un outil évident, tellement évident que beaucoup de webmasters oublient à quel point il peut être utile pour détecter des problèmes de référencement : Google Analytics.

Identifier les pages qui ne reçoivent pas assez de trafic organique, les pages qui ont un taux de rebond ou un taux de sortie particulièrement élevé, détecter des problèmes de temps de chargement ou de consultation sur les mobiles, voir si le trafic que vous recevez depuis des moteurs de recherche est qualifié, identifier les sites qui font des liens vers le vôtre, etc.

2. Google Search Console
Complément indispensable à Google Analytics, Google Search Console est beaucoup plus axé référencement naturel. Il peut vous permettre de détecter des erreurs (erreur d’indexation, erreur 404, contenu bloqué auquel le moteur de recherche ne peut pas accéder, problème de piratage, erreurs d’implémentation du format AMP ou des données structurées, etc) mais aussi de suivre les liens que vous recevez, les clics en provenance de Google et les mots-clés utilisés pour trouver votre site.

Vous pouvez aussi exporter très facilement toutes ces données pour vous constituer un véritable historique de votre positionnement et de vos performances dans le temps.

Sans oublier la possibilité de soumettre un sitemap à Google listant toutes les URL de vos pages pour aider le moteur de recherche à les indexer.

3. Screaming Frog
Ce logiciel SEO permet de crawler un site et de mettre en lumière de nombreux problèmes techniques : des balises title et meta description manquantes ou ne respectant pas les standards, des duplications de titres, des pages qui ne reçoivent pas suffisamment de liens internes ou qui sont difficiles d’accès dans l’arborescence du site, des pages trop pauvres en contenu, des erreurs 404, une mauvaise gestion du multilinguisme et mille autres problématiques…

C’est un outil SEO gratuit jusqu’à 500 URL. Si vous avez un petit site, vous pourrez ainsi réaliser un audit technique complet gratuitement et si vous avez un site qui dépasse 500 URL, vous pourrez malgré tout identifier des problématiques récurrentes. En effet, si vous commettez des erreurs « types » repérables sur un échantillon de 500 pages, vous saurez qu’il faut les corriger sur le reste du site.

4. PageSpeed Insights
Encore un outil pour tester la vitesse de chargement de son site mais cette fois-ci, il s’agit davantage de voir à quel point vous respectez les bonnes pratiques édictées par Google. Entrez simplement l’URL d’une page sur PageSpeed Insights, vous obtiendrez des conseils d’optimisation techniques pour améliorer le temps de chargement sur mobile et sur desktop.

C’est un outil exigeant qui donne des notes sévères (le simple fait qu’une image ait quelques dizaines d’octets en trop peut faire baisser le score !) mais au moins, vous saurez à quoi vous en tenir !

5. Test de compatibilité mobile Google
Avoir un site accessible sur mobile est aujourd’hui primordial en matière de référencement et Google met justement à votre disposition un outil SEO gratuit pour tester la compatibilité mobile de votre site.

6. Test des données structurées
Aujourd’hui, de plus en plus de thèmes WordPress et de blog font appel aux données structurées. Ce sont des informations ajoutées dans le code d’un site de manière à aider Google à mieux comprendre vos contenus. Par exemple, un commerçant peut s’en servir pour mettre en lumière le nom de sa boutique, l’adresse, les horaires d’ouverture, etc…

Les données structurées peuvent considérablement améliorer le taux de clics dans les résultats de recherche, je le vois régulièrement sur mon blog culture où mes critiques de livres sont plus visibles grâces à la présence des petites étoiles de notation liées aux données structurées.

Google propose un outil SEO gratuit pour savoir si les données structurées sont utilisées sur votre site mais aussi pour tester l’exactitude du code.

7. Validation W3C
En matière de code, il existe de bonnes pratiques et de la même manière que l’on peut faire des fautes d’orthographe en français, un développeur peut faire des fautes en écrivant son code.
Le W3C définit des standards de ce qu’est un code bien écrit et vous pouvez tester votre site pour regarder s’il comporte beaucoup d’erreurs ou pas.

En étant réaliste, ça fait des années que je n’ai pas croisé un site 100% valide W3C. Aujourd’hui, entre les CMS utilisés (WordPress, Prestashop, Magento), les plugins qu’on y ajoute, les personnalisations qu’on y apporte, les outils de tracking ou de publicité, il est quasiment impossible d’atteindre la perfection !

En revanche, ce type d’outil peut être utile pour détecter un thème vraiment très mal codé, susceptible d’affecter l’expérience utilisateur.

8. XML Sitemaps
Le sitemap liste toutes les pages à indexer de votre site dans un format facile à comprendre pour les moteurs de recherche. On peut en soumettre un à Google via Google Search Console puis vérifier qu’il n’existe pas d’écart majeur entre le nombre d’URLs indexées par Google et le nombre d’URLs présentes dans le sitemap.

Le site XML Sitemaps vous permet de créer gratuitement des sitemaps allant jusqu’à 500 URLs. Il est cependant préférable, si votre site le permet, d’opter pour un sitemap qui se met à jour en temps réel.


Découvrez comment Réussir sur Instagram ?